Police pour CV : comment choisir la police adéquate ?

Comment choisir la police idéale pour un CV ?

De nombreuses personnes ne prêtent pas suffisamment attention à la question de la police à employer dans un CV. Pourtant, la police de caractères a une influence bien plus considérable que vous le croyez sur le format global d’un CV.

En effet, peu importe ce que nous prétendons, la présentation reste le premier critère que le recruteur remarquera. Or, la présentation soignée d’un CV relève de la bonne sélection de la police. Compréhensible, souple, ni excessivement grande, ni excessivement petite. Dans cet article, nous nous pencherons principalement sur le choix de la police à privilégier dans un CV.

Comment définir la police appropriée à votre CV ?

Pour parvenir à obtenir un entretien d’embauche, il est nécessaire de soigneusement planifier sa candidature. Pour y parvenir, vous devez en premier lieu rédiger votre curriculum vitae. Afin de réaliser un excellent CV, la police de caractères joue un rôle primordial dans la mesure où le recruteur pourra y déceler diverses indications vous concernant. Alors, quelle est la police la plus adaptée pour un CV ? Vous pouvez utiliser les polices suivantes :

  • Helvetica Neue/Century Gothic ;
  • Garamond/Times New Roman ;
  • Arial/Verdana ;
  • Avenir.

Pour un CV moderne, Helvetica Neue/Century Gothic

Pour refléter le profil du candidat à la fois compétent, rigoureux et persévérant, qui sait parfaitement aller à l’essentiel, vous pouvez vous tourner vers les polices Helvetica Neue et Century Gothic. Philippe Hermmelé, PDG de CV First, considère que ces caractères constituent des polices classiques pour les CV et conviennent parfaitement pour les nouveaux diplômés et les métiers de pointe.

Pour les CV plus soignés, Garamond/Times New Roman

Dans le cas où vous seriez tenté par des polices à empattement (“serif”) qui possèdent des petits bâtons situés à la base des lettres, les polices Garamond et Times New Roman sont particulièrement recommandées. Ces polices, dont le style ressemble davantage à celui de l’écriture manuscrite, sont habituellement plus prisées par les dirigeants chevronnés ou les littéraires.

Pour un CV plus neutre, Arial/Verdana

Nous pouvons aussi mentionner des polices plus neutres telles qu’Arial et Verdana. Ces polices de caractères ne fournissent pas de signe précis au sujet du candidat étant donné qu’il s’agit généralement de polices “standard” de traitement de textes.

Cette option est cependant à deux sens. On peut estimer et regretter notamment dans le cas de certaines fonctions que le candidat ne se soit pas soucié du format ; ou alors on peut estimer être sur une base totalement sobre, pour se focaliser sur le contenu.

Pur un CV tendance, Avenir

Si vous souhaitez utiliser une police plus novatrice, sachez que la tendance actuelle est plutôt au concept minimaliste, à l’instar de la police Avenir proposée par Apple. Peu importe, les recruteurs accordent encore plus d’importance au fond qu’à la forme.

La présentation peut être très attrayante, toutefois, si les qualifications et l’expérience sont absentes, il est fort probable que le CV atterrisse à la corbeille. Par conséquent, il est essentiel de renoncer aux fanfreluches.

Quelle taille de police choisir pour son CV ?

La taille de la police utilisée dans un CV devrait être suffisamment importante pour que celui-ci occupe une page seulement. Il est donc possible de manipuler la taille de la police, en augmentant celle-ci si votre CV est réduit en contenu et en la réduisant dans le cas contraire.

Quoi qu’il en soit, soyez certain que la taille de la police de votre CV ne dépasse pas le corps 12 et ne soit pas en dessous de la taille 9. Selon les experts en la matière, il faut se contenter d’une seule police pour rédiger un CV. En effet, si vous en employez plusieurs, votre CV peut devenir moins lisible, ce qui pourrait vous faire perdre le poste.
En ce qui concerne la mise en forme, il est recommandé de se contenter du gras, pour le nom des sociétés pour lesquelles vous avez travaillé, ainsi que de l’italique. Celui-ci ne doit être employé qu’avec modération, étant donné sa faible lisibilité.